L’alimentation spéciale bien-être

Si le bien être passe par des séances de massage, des heures de shopping ou des consultations chez un psychologue, il est aussi possible de l’atteindre avec notre manière de nous alimenter. Afin de définir ce qu’est un équilibre alimentaire, les spécialistes ont inventé la pyramide alimentaire. Celle-ci est utilisée comme un outil de mesure et de référence commune. L’on peut y voir une hiérarchie d’aliments : ceux qui sont bons pour la santé et ceux qui n’ont aucun apport nutritif pour le corps.

Une alimentation saine

Pour entretenir une alimentation bien-être, il est de rigueur de s’accorder une bonne hygiène alimentaire. De manière simple, cela revient à accorder un intérêt particulier à l’origine de ce que l’on mange. Cette investigation peut aller encore plus loin sur les thématiques de produits de conditionnement, les éléments artificiels et chimiques ou leur apport nutritif. En France, de plus en plus de mesures sont établies pour accorder aux gens une bonne alimentation. Et les personnes exigent de plus en plus une transparence dans la gestion des produits importés, notamment pour lutter contre l’obésité. Il y a même des mesures d’aide qui commencent à voir le jour pour la promotion des produits bio, que cela soit au niveau des producteurs ou des consommateurs.

Variation de l’alimentation

Pour son développement et son épanouissement, l’homme a besoin d’un grand nombre d’éléments nutritifs. Il lui faut donc varier son alimentation. Pour ce faire, il faut l’adapter en fonction des saisons. A chaque saison, certains végétaux sont plus savoureux que d’autres, apportant des vitamines et des minéraux. Il convient de préciser que manger trop de viandes ou de produits de source animale n’est pas une bonne chose. Cela peut entraîner des carences nutritives et des maladies, dont le cancer. Selon l’ANSES, l’idéal est de ne pas dépasser les 25 g de viande hors volaille par jour et 500 g par semaine pour la volaille. Il faut également favoriser les aliments glucidiques à faible rendement glycémique et augmenter la consommation de fruits et légumes. Les aliments à base de sucre sont aussi à réduire considérablement. Choisissez bien la matière grasse que vous utilisez. Optez pour les acides gras et les oméga 3, très bons pour le cœur. Enfin, une bonne alimentation ne serait rien sans l’arrêt des grignotages entre les repas et la pratique de sport.

Un équilibre alimentaire

Une bonne alimentation doit contenir cinq fruits et légumes par jour qui sont riches en micronutriments, antioxydant, sans oublier les fibres. Le fait de manger des fibres favorise la sensation de satiété chez une personne, tout en aidant au bon fonctionnement de notre système intestinal. Selon une étude faite par la Nutrinet, notre corps a besoin de 18,8g de fibre par jour.

Qu’est-ce qu’un super-aliment ?
Que manger pour éviter le stress ?